Recherche avancée

Autorisations d’urbanisme et prescriptions spéciales

Les autorisations
Publié le 16 décembre 2019 - Mis à jour le 17 décembre 2019
Focus
Autorisations d’urbanisme et prescriptions spéciales
© Pixabay

À la suite du dépôt d’une demande de permis de construire, l’administration peut prendre différents types de décisions. Elle peut refuser cette demande, surseoir à statuer sur celle-ci dans les conditions prévues par les textes applicables, accorder l’autorisation, l’accorder en octroyant une dérogation ou une adaptation mineure ou encore en l’assortissant de prescriptions spéciales.

Si l’imposition de prescriptions, dont la nature est différente du simple rappel d’obligations légales, peut correspondre à de nombreuses hypothèses, la jurisprudence a cadré un régime applicable tant sur le contenu que les caractéristiques de ces prescriptions (1) ainsi que sur les obligations de l’administration lorsqu’elle y a recours (2).

Et une fois l’autorisation d’urbanisme obtenue mais assortie de prescriptions, le non-respect de celles-ci par le bénéficiaire de l’autorisation ne serait pas sans conséquence et ce alors même qu’il aurait exécuté ladite autorisation en conformité avec le dossier de demande de permis de construire déposé (3).

Identifiez-vous pour lire la suite de ce contenu et profiter de l'ensemble des fonctionnalités de Légibase
Recevoir les alertes de mise à jour
Ajouter une note
Télécharger l'article
Pour acceder à ces contenus, merci de vous connecter.
  • Rechercher dans cet article
Du même auteur
Actualités associées