Recherche avancée

À la recherche du caractère définitif d’un permis de construire

Les autorisations
4 mai 2017
Focus
À la recherche du caractère définitif d’un permis de construire
© Fotolia

De nombreux contrats emploient une formulation type liée à l’obtention d’un permis de construire « purgé de tout recours et/ou droit de retrait » souvent érigée en condition suspensive de ces contrats.

Si on comprend bien la finalité d’une telle clause rédigée dans le but de se prémunir d’un risque en s’engageant alors que l’autorisation de construire est susceptible d’être remise en cause, comment s’assurer du caractère définitif d’un permis de construire ?

Le caractère définitif d’un permis de construire s’entend d’une série de conditions cumulatives tirées de l’expiration des délais liés au risque d’un retrait (1) ou d’une annulation juridictionnelle de l’autorisation (2).

C’est le calcul de ce délai qui s’avère problématique puisque se mêlent des délais distincts, des points de départ de délais différents entre autres aléas qu’il est difficile, voire impossible de maîtriser.

Identifiez-vous pour lire la suite de ce contenu et profiter de l'ensemble des fonctionnalités de Légibase
Recevoir les alertes de mise à jour
Ajouter une note
Télécharger l'article
Pour acceder à ces contenus, merci de vous connecter.
  • Rechercher dans cet article
Du même auteur
Actualités associées