Recherche avancée

Desserte du projet : la preuve d’une servitude de passage peut être reportée à l’ouverture du chantier

Les autorisations
Mis à jour le 01 juillet 2020
Veille juridique

Le Conseil d’État combine deux règles jurisprudentielles pour juger qu’un permis de construire peut être assorti d’une prescription qui impose au pétitionnaire de prouver ultérieurement la création d’une servitude de passage permettant l’accès à son projet (CE, 3 juin 2020, no 427781, Société Compagnie imobilière Méditerranée).

Identifiez-vous pour lire la suite de ce contenu et profiter de l'ensemble des fonctionnalités de Légibase
Recevoir les alertes de mise à jour
Ajouter une note
Télécharger l'article
Pour acceder à ces contenus, merci de vous connecter.
  • Rechercher dans cet article
Du même auteur