Recherche avancée

Loi Climat et Résilience : une avancée majeure pour la prise en compte du recul du trait de côte

Les règles d’occupation des sols
Mis à jour le 31 août 2021
Veille juridique
Loi Climat et Résilience : une avancée majeure pour la prise en compte du recul du trait de côte
© Fotolia

Victor Hugo, membre de la Chambre des Pairs, le 1er juillet 1846, a écrit : « […] Les marées qui montent, ces fleuves qui descendent, ces forces qui détruisent, peuvent aussi créer, réparer, féconder […] » (in Actes et Paroles, chap. 21 « Conservation et défense du littoral »).

Le recul du trait de côte est un problème particulièrement important en France puisque que le territoire compte 19 200 kilomètres de littoral, que 20 % des côtes et 37 % des côtes sableuses sont en recul.

Même si le constat du recul du trait de côte n’est pas nouveau, l’adoption d’une réglementation précise et adaptée pour appréhender le risque qui lui est lié est aujourd’hui devenue une nécessité.

Identifiez-vous pour lire la suite de ce contenu et profiter de l'ensemble des fonctionnalités de Légibase
Recevoir les alertes de mise à jour
Ajouter une note
Télécharger l'article
Pour acceder à ces contenus, merci de vous connecter.
  • Rechercher dans cet article
Du même auteur