Recherche avancée

Les immeubles, îlots ou périmètres insalubres

La résorption de l’habitat insalubre
Publié le 8 août 2014 - Mis à jour le 23 septembre 2019
Fiche pratique

Les aménagements apportés par la loi no 2000-1208 du 13 décembre 2000 Solidarité et renouvellement urbains ont pour objectif d'unifier les procédures, tant pour un immeuble isolé, qu’un îlot ou un groupe d’îlots. L’ordonnance du 15 décembre 2005 remanie plusieurs points concernant notamment le Code de la santé publique, telle la procédure particulière de délimitation des périmètres insalubres ou encore les critères permettant d’apprécier le caractère irrémédiable ou remédiable de l’insalubrité, l’allégement du formalisme des arrêtés d’insalubrité ou le renforcement du droit au relogement, l’aggravation des sanctions pénales, avant que le décret no 2006-1359 du 8 novembre 2006 ne vienne le compléter pour les cas notamment où l’avis de l’Architecte des Bâtiments de France est requis si l’immeuble est inscrit au titre des monuments historiques par exemple.

Identifiez-vous pour lire la suite de ce contenu et profiter de l'ensemble des fonctionnalités de Légibase
Recevoir les alertes de mise à jour
Ajouter une note
Télécharger l'article
Pour acceder à ces contenus, merci de vous connecter.
  • Rechercher dans cet article